Historique de l'ACDPM-BS-PC

                                               HISTORIQUE ACDPM-BS-PC

La vie de l’ACDPM en quelques dates officielles.

1936-Création de la 1er association de chasseurs ACMBS (association des chasseurs du marais de la basse Seine) et co-fondateur de l’ANCGE.

Le bureau sera situé au 38 rue Général De Lassalle 76 le Havre.

25 juin 1975

Le président Pierre Déhais déclare en sous-préfecture la création d’une association dénommée :

Association de chasse sur le domaine public maritime-défense et amélioration de la chasse par le gardiennage.

2 juillet 1975

Le nouveau bureau de l’ACDPM se réuni pour une première ébauche du règlement intérieur de l’association. La réunion débutée à 20h30 se termine à 1h30. 27 articles sont proposés dont :

Art 7  qui précise : Tout sociétaire sera de droit membre actif de l’ACMBS et de l’ANCGE.

Art 13 : Chaque gabionneur devra remettre à la fermeture générale de la chasse à l’association, 3 canards colvert (appelants réformés, de préférence 1 Maillard et 2 canes) pour le repeuplement.

17 juillet 1975

Réunion débuté à 20h30 jusqu’à 1h15, le règlement intérieur de l’ACDPM est validé avec quelques modifications.

Pierre Déhais informe le bureau qu’après entretien avec les responsables de PAH, seule le chasse au gibier d’eau sera autorisée, cette condition est impérative.

Le prix des cartes est fixé à :  250 f

Concession gabion à :            600 f

Carte invité à :                          10 f

25 juillet 1975

1er Assemblée Générale avec 281 membres présents. Il est effectué un vote à bulletins secrets pour l’acceptation du règlement intérieur et des montants de cotisations.

C’est par 247 oui contre 20 non et 13 nuls que sont adoptés ces différents points.

En conséquence, l’ACDPM-BS-PC, siège social 160 rue de Verdun 76 le Havre devient effective.  

Le Président Pierre Déhais

Le Président Pierre Déhais

Ancien logo ACDPM

/uploads/media/files/historique-acdpm/logo-001.jpg

4 septembre 1975

Réunion du bureau de 20h à 0h15, étaient présents les gardes Fédéraux Mrs Siméon et Lejeune ainsi que les deux gardes de l’association maritime Mrs Crochemore et Triboullois pour une présentation au bureau.

Le PAH accepte de laisser chasser le gibier de plaine sur les terrains confiés.

20 octobre 1975 CA

La fermeture de la chasse est fixée par le conseil d’administration au 21 mars 1976 à 9 heures

8 décembre 1975 CA

Le président Déhais présente au CA divers modèles d’auto collants représentant l’emblème de notre chasse.

22 mars 1976

Assemblée Générale salle Franklin devant 305 membres présents.

Présentation à l’assistance de Mrs POUGET secrétaire de l’ANCGE, MIGUET président de l’association des chasseurs de la Somme et MELEN rédacteur de la sauvagine.

Nous constatons une flambée des adhérents puisque de 519 en 1974 notre association en compte aujourd’hui 1145.

L’unanimité des membres présents demandent l’ouverture fin juillet à 12 h et la fermeture le 31 mars à 9 h.

Mr POUGET pense que le 24 juillet sera adopté mais que nous aurons beaucoup de mal à défendre le 31 mars.

Un lâcher de canards a eu lieu sur le marais le dimanche 21 mars, environ 305 canards ont été bagués puis mis dans divers points d’eau en attendant une réserve.

Les propriétaires de gabion n’ont plus l’obligation de donner 3 appelants réformés en fin de saison.

2 novembre 1976 CA

Une somme de 20.000 f (environ 3000 euros) est allouée pour le repeuplement des lièvres.

Un repeuplement en gibier d’eau a également eu lieu.

Colverts :     200 canes

                      50 males

Sarcelles       20 couples environ

Souchets       20 couples environ

15 juin 1977 CA

Le président Déhais annonce que Mr Crochemore garde de chasse de la société a été licencié

19 septembre 1977 CA

Il a été décidé de rendre à l’ACMBS les prêts que celle-ci avait accordés pour mise sur pied de l’ACDPM.

Mr LISKA est embauché comme garde-chasse

28 novembre 1977

L’ACDPM compte maintenant 4 gardes-chasse dont certains à mi-temps :

Mrs TRIBOULLOIS-LISKA-BLANCHET-DALLEMAGNE

22 février 1978

Le CA décide de clôturer l’exercice de la chasse au gibier d’eau sur le marais de l’association le 12 mars 1978 à 14 h afin de faciliter le lâché de canards reproducteurs.

Laché d'albrans dans la réserve

/uploads/media/files/historique-acdpm/lacher-dhalbrans-1970.jpg

laché d'albrans dans la réserve

/uploads/media/files/historique-acdpm/lacher-dhalbrans.jpg

9 avril 1978 AG

L’ACDPM au bord de l’implosion..

Communiqué lu par Mr SOUDET à l’assemblée générale.

Notre association a maintenant trois ans d’existence, nous vous rappelons que celle-ci a été créée dans les plus brefs délais en 1975 et que c’est grâce à la rapidité et à la foi de quelques-uns d’entre nous que nous conservons aujourd’hui le privilège de pouvoir encore chasser librement sur notre marais.

Toutefois, il est indiscutable que le conseil d’administration n’a jamais eu en assemblée générale l’approbation complète des membres présents, bien au contraire ; et des sociétaires mal informés se sont groupés, leur objectif étant de faire démissionner l’actuel conseil d’administration auquel ils reprochent tout en bloc……

Aujourd’hui en hommes responsables, nous vous proposons dès maintenant pour le bien de tous, un vote simple et clair :

OUI : nous étudions ensembles des nouvelles propositions.

NON : la démission complète du bureau est effective.

Nombre de votants           256

Pour le bureau en place   136

Contre le bureau               122

14 voix de plus pour la continuité du bureau.

27 janvier 1979

Notre secrétaire Mlle Martine Pailette nous a présenté sa démission, Mlle Siméon prend les fonctions de secrétaire.

L’ACDPM compte 2600 adhérents et 195 gabions, soit une augmentation des membres de 455 en 3 ans

19 avril 1979 CA

Le CA nomme Mr COLAS président d’honneur.

La dissolution de l’ACMBS étant en cours, le CA de l’ACDPM décide de créer un comité des fêtes afin de perpétuer la tradition du punch.

Mr Liska garde-chasse de l’association a donné sa démission

28 avril 1979 AG

Lecture du rapport moral du président Déhais.

De lourdes menaces pèsent sur les prérogatives dont jouissent encore actuellement les chasseurs de gibier d’eau.

Elles sont plus graves qu’elles ne l’ont jamais été. Il va falloir montrer un fond uni contre nos adversaires habituels que sont les protectionnistes mais aussi et surtout contre ceux que l’on appelle aujourd’hui nos « partenaires européens » Qu’on le veuille ou non, il faudra compter avec eux.

L’Allemagne, les Pays Bas et la Belgique sont autant de peuples qui par leur puissance détiennent un tout autre pouvoir que nos écologistes locaux.

C’est un nouveau danger à affronter et quel danger !! Ils vont tenter de nous limiter l’exercice  de la chasse :

                Dans la diversité des espèces chassables.

                Dans le temps (heures, jours, durées, périodes)

                Dans les moyens (chasse au gabion, chasse de nuit)

A ce jour, l’essentiel est sauvegardé, mais il faut être vigilant.

1 juin 1979 CA

Il a été retenu la candidature de Mr Imbault venant de la Sologne comme garde-chasse à l’ACDPM à compter du 1 juin 1979 pour une période d’essai de trois mois.

Le bureau décide l’aménagement du blockhaus pour servir d’abri au service de gardiennage, les gardes assureront chacun 2 nuits par semaine pour la surveillance de la réserve ACDPM victime de vol de canards et canetons.

10 septembre 1979

Fin de l’ACMBS (en date du 2 juillet 1979)

L’ACDPM compte 4100 adhérents environ.

Mr Imbault garde-chasse embauché en juin décide de quitter l’ACDPM

Mrs Leclerc et Isabelle sont embauchés créant ainsi un troisième poste de garde-chasse au marais.

18 février 1980 CA

Le garde-chasse Mr Triboullois est licencié sans préavis pour braconnage (un lapin tué à la poche) sur une zone interdite de chasse par arrêté préfectoral.

27 mai 1980 CA

Préparation pour la première opération « rivage propre » par Mr Mainnemare prévue le 31 mai 1980

30 juin 1980 CA

Après la journée « rivage propre » il apparait un manque de motivation des chasseurs, mais un succès de presse-publicité.

La période d’essais de trois mois de Mr Devienne garde-chasse est prolongée de trois mois, Mr Woolmann est nommé garde « responsable ».

19 janvier 1981 CA

Préparation du 1er punch de l’ACDPM, il aura lieu le 3 mai 1981, un fusil sera tiré au sort par une tombola (salle Franklin)

Les cultivateurs exploitant les herbages se plaignent de l’inondation de plus en plus apparente des marais.

La société s’indigne contre la destruction systématique et aveugle des étourneaux par millions dans les départements voisins.

5 avril 1981 AG

L’ACDPM est classée 2eme association de chasse en France.

Menace d’implantation d’un centre multivrac à l’ouest de l’épi de Sandouville (17 gabions menacés)

Projet de stockage de phosphogypse dans les herbages sous Tancarville (sur 200 ha environ)

Pont d’Honfleur, vraisemblablement pas avant 1995.

Ouverture de la chasse au gibier d’eau 18 juillet à fin février.

20 septembre 1981 CA

Adhésions ACDPM : 4659 cartes, les chiffres de cette année ne sont pas arrêtés définitivement.

2eme « rivage propre » très peu de chasseurs, faut-il persévérer ??

3 mars 1982 AG

Un adhérent demande que la chasse reste ouverte en mars. Il lui est précisé que par traité international la France a accepté de ne pas chasser en mars pour conserver les autres droits tels que :

                Chasse sur le littoral.

                Chasse de nuit.

                Chasse avec appelants.

Date d’ouverture prévue le 17 juillet 1982

16 mars 1982 CA

Le 3eme « rivage propre » est prévu le 5 juin le matin seulement, rdv avec un cadeau surprise à chaque participant (cartouches)

 

Finalement une centaine de personnes participera à cette opération qui enfin semble mobiliser d’avantage de chasseurs

27 février 1983 CA

Il y a eu 4904 adhésions pour la saison 82/83

La secrétaire de l’association a demandé un congé de 1 an suite à son congé de maternité.

Le président Déhais est autorisé à embaucher une nouvelle secrétaire rapidement.

1er punch ACDPM

/uploads/media/files/historique-acdpm/20-avril-1980-001.jpg

Canardière

/uploads/media/files/historique-acdpm/8810-1.jpg

Blettes toutes espèces autorisée.

/uploads/media/files/historique-acdpm/p1010911-1.jpg

2 mars 1983

Mme Huguette Lesauvage devient la nouvelle secrétaire de l’ACDPM.

26 mars 1983 CA

Le dépôt de phosphogypse semble irréalisable, la COFAZ manquant de moyens, par contre, une nouvelle décharge va être implantée à proximité de la réserve.

La 4eme  opération « rivage propre » aura lieu le 30 avril, l’effort sera porté sur Tancarville. Une récompense et un buffet froid sont prévus.

24 avril 1983 AG

Dates d’ouverture et fermeture : 16 juillet/28 février.

Le président Déhais propose qu’à l’avenir l’assemblée générale se termine par un apéritif de l’amitié.

15 mai 1983 CA

L’opération « rivage propre » n’a été suivie que par 50 ou 60 personnes.

Un ball-trap fonctionnait autrefois, Mr Ribet propose que l’on installe un pas de tir, une étude va être faite sur le coût et l’implantation.

22 janvier 1984 CA

L’ACDPM compte 400 adhésions en moins cette année.

Des infractions ont étés constatées, les cas sont examinés. Dans tous les cas, les contrevenants seront astreints à participer à l’opération « rivage propre » du 28 avril 1984.

La maquette d’un cendrier aux marques de notre association est mise au point avec Mr Lemesle.

8 avril 1984 AG

L’AG accueille cette année comme invités Mrs GERARD représentant l’ANCGE, PERRIER président de la FDC76, GEORGET administrateur en chef des Affaires Maritimes.

L’actuel bureau de la rue du général De La Salle étant devenu trop exigu, le président Déhais propose l’acquisition d’un local à usage de siège social qui pourrait être situé dans le Havre-Est.

De nombreux départements ont instauré un prélèvement maximum autorisé, le président Déhais demande qu’il en soit de même dans notre département.

Le PMA est adopté comme suit :

                1 chasseur     1 nuit=20 pièces

                2 chasseurs   1 nuit=25 pièces

                3 chasseurs   1 nuit=30 pièces

20 mai 1984

Nouveau siège social, l’installation est en cours, l’immeuble est situé 189 rue de Verdun 76 le Havre.

Nous avons location pour 1 an et 6 mois avec promesse de vente.

Le « rivage propre » a été un succès.

L’ouverture aura lieu le 21 juillet 1984.

Il est décidé de s’assurer les services d’une femme de ménage pour les nouveaux locaux.

2 juillet 1985 CA

L’ACDPM a 10 ans cette année.

L’ouverture aura lieu le 20 juillet à 12 h.

Appelants artificiels, le règlement pour leur utilisation est soumis au ministère.

Il est précisé néanmoins qu’ils ne peuvent être autorisés sur le domaine public.

1 septembre 1985

Le nombre des cartes vendues est encore en diminution de 280.

Le garde-chasse Mr Devienne informe le CA par lettre recommandée de sa cessation d’activité.

1 novembre 1985

Mr Philippe Sautreuil est embauché comme garde-chasse à l’ACDPM.

22 mars 1987 AG

Rapport moral du président Déhais :

J’ai le grand plaisir de vous annoncer l’élection de Mr POUGET président de l’ANCGE à la tête de l’Office National de la Chasse.

Mise en place d’un conseil départemental de la chasse et de la faune sauvage par Mme H-Bouchardeau, y siègent les représentants de l’agriculture, les chasseurs et les associations de protection de la nature, autrement dit, les Anti-chasse.

Une menace pèse sur notre marais, la construction du pont d’Honfleur :

                Combien de gabions vont disparaitre ?

                Combien pourrons-nous en replacer ?

                Quelle surface sera prise pour le chantier ?

                Quels dérangements sur la faune ?

                Quelle superficie allons-nous perdre ?

                Quels seront nos rapports avec les administrations ?

Bonne nouvelle, on peut maintenant utiliser les appelants plastiques pour toutes les espèces.

Question d’un adhérent, OUI les canardières sont encore utilisées en Hollande, elles sont légales mais ce droit disparait avec l’extinction des bénéficiaires.

15 septembre 1987 CA

Le garde-chasse Mr Woolmann a été licencié.

L’ACDPM compte encore 300 adhérents de moins cette année.

Le dossier afférant à l’utilisation d’appelants vivants autres que l’espèce colvert n’a toujours pas avancé.

10 avril 1988 AG

Il reste 202 gabions en activité à l’ACDPM.

Mr PERRIER annonce qu’au niveau départemental et national la perte des chasseurs est de 3% et que l’ACDPM malgré la perte annuelle d’adhérents observe une gestion très bonne et que ses finances sont saines et ce, malgré également la forte augmentation de la location du territoire chassable.

Une exposition sur le gibier d’eau aura lieu au Havre à la chambre du commerce et de l’industrie.

28 juillet 1988 CA

Le président Déhais informe que le port autonome de Rouen aurait agrandi la réserve Bouchardeau et de ce fait menace 20 gabions.

Devant les menaces qui guettent les chasseurs, le conseil d’administration donne son accord pour l’organisation d’une manifestation devant l’Hôtel de ville et la sous-préfecture du Havre.

16 aout 1988 CA

Réserve du banc herbeux, elle devient Réserve Maritime, le texte a été signé par Mme Bouchardeau et les ports du Havre et de Rouen.

Une nouvelle manifestation est prévue, elle aura lieu le samedi 10 septembre 1988 à 9h au Havre.

1 février 1989

Les chasseurs sont invités à ne plus lâcher d’appelants colvert réformés, ceux-ci donnant des couvées de canetons tardifs pouvant être préjudiciable à la date d’ouverture de la chasse.

La manifestation d’AMIENS, pour le moment il y aurait 800 participants de l’ACDPM.

Par solidarité de soutien des membres participants, la chasse sera fermée sur notre territoire le samedi 18 février de 8h à 20h.

Ancien cendrier ACDPM

/uploads/media/files/historique-acdpm/cendrier-acdpm.jpg

9 avril 1989 AG

Nous nous sommes rassemblés pour manifester à AMIENS, environ 2000 à 3000 pour la Seine Maritime, dans l’ordre et la dignité.

Il est annoncé en primeur que l’Association des Fédérations de Chasseurs va présenter une liste chasseurs pour les élections Européennes.

Une modification au permis de chasser, l’examen gardera son aspect avec ses 21 questions et l’an prochain une formation sur le terrain est prévue avec délivrance d’un certificat de présence aux cours de formation valable 3 ans.

Il est voté le paiement de 20f par adhérents pour la création d’un fond de défense de la chasse.

Appelants vivants, le dossier déposé a reçu une suite favorable. Sur le Domaine Public Maritime, on pourra utiliser des appelants vivants pour toutes les espèces chassable avec déclaration de transport.

7 juin 1989

Le président Déhais porte connaissance au CA qu’il y a encore 7 ou 8 gabions entre la COFAZ et l’Ecluse François 1er, ils sont menacés de suppressions

11 juillet 1989

Encore 300 cartes d’adhérents en moins cette année.

L’ouverture aura lieu le 23 juillet à la place du 16 à cause du passage des voiliers en Seine

Sècheresse oblige, une opération de sauvetage des carpes de notre réserve a eu lieu, cette opération a été suivie par les médias qui ont afflués (presse-radio-télévision) changement d’attitude sans doute suite à la manifestation d’AMIENS (40 000 chasseurs) et les presque 5% de voix réalisé aux Européennes.

25 mars 1990 AG

Le président Déhais très ému annonce qu’en raison de son départ du Havre il va renoncer à la charge de président de l’ACDPM qu’il a créée, à compter du 30 juin 1990.

Les commissaires aux comptes refusent d’approuvé les comptes de l’exercice 88/89 et demandent à l’assemblée de ne pas donner l’approbation aux comptes qui leur sont présentés.

L’assemblée prend soudain une animation très vive, telle qu’il devient impossible d’établir un procès-verbal.

Des voix demandent la destitution du bureau, dans la confusion, un adhérent demande un vote à bulletins secrets.

Le dépouillement fait aussitôt donne comme résultats :

                OUI = 113

                NON =121

                Le bureau reste en place.

27 mai 1990

Suite à l’AG, une Assemblée Générale extraordinaire a lieu ce jour en présence de 450 adhérents.

Le président Déhais confirme sa décision de démissionner de la présidence le 30 juin ainsi que sa démission du Conseil d’Administration à la même date.

Un groupe de réformateurs demande la révocation de 5 membres du Conseil d’Administration, Mrs Déhais- Bénard-Le Morvan-Corruble et Riou.

Mr Ondet fait faire un vote à main levée mais Mr Rioult en demande un secret sans pouvoirs.

Un huissier de justice présent suit le dépouillement.

Votants =466----exprimés =453     blanc et nul   =13  

339 votes pour la révocation des 5 administrateurs.

Une nouvelle élection à lieu pour élire 5 nouveaux administrateurs suivi d’une suspension de séance pour l’élection du nouveau président de l’ACDPM, Mr Ondet est élu.

                L’ACDPM-BS-PC tourne une page de son histoire en ce jour resté dans la mémoire des adhérents présents dans cette salle.

7 aout 1990 CA

L’ACDPM perd encore 300 adhérents.

La secrétaire est en congé maternité.

Possibilité d’aller vers l’équipement informatique.

Nous devons assister à la manifestation de Deauville organisée le 26 août par l’association du Calvados.

Il faudra informer les chasseurs de l’interdiction d’utiliser des appelants éjointés.

Le président Ondet parle du gardiennage, il pourrait être envisagé une garderie à cheval.

11 septembre 1990 CA

Notre territoire de chasse est en régression constante, il n’est plus que de 4 000 ha sur 19 000 ha, c’est l’expansion industrielle qui tue le marais.

Des créations de secteurs et des réunions ont commencé avec des délégués, le problème n°1 c’est l’eau.

Les responsables de l’ACDPM ont rencontré « Sos estuaire » devons-nous nous associer avec les écolos pour la défense de l’estuaire ?

Un constat, l’ANCGE vit dans ses habitudes « il faudrait du sang neuf » les dates de fermetures n’ont pas été défendues avec suffisamment d’ardeur, le silence de l’ANCGE est étonnant, nous avions la promesse que la date du 28 février était définitive.

Sauvetage des carpes

/uploads/media/files/historique-acdpm/001-5.jpg

Nouveau logo ACDPM

/uploads/media/files/historique-acdpm/acdpm-2-001.jpg

17 avril 1991 CA

Il est décidé de créer 3 emplois occasionnels (contrat emploi solidarité)

Un concours est ouvert pour modifier le logo de l’ACDPM, l’association fait commande d’une banderole ACDPM de 5m sur 0.75m, y figurera le logo de l’asso.

26 mai 1992 CA

Démission du président Ondet que le CA refuse par 8 voix.

2 juin 1992 CA

Confirmation de la démission du président Ondet qui ne souhaite pas prendre la parole.

Vote effectué pour un nouveau président.

Est élu Mr Manuel Gallais qui refuse ce poste.

2eme vote, est élue Mme Brigitte Bertois qui refuse également ce poste.

Un nouveau président sera élu à la prochaine Assemblée Générale ainsi qu’un Conseil d’Administration qui a démissionné en majorité.

5 juillet 1992

AG extraordinaire en vue du renouvellement du CA dont les membres ont tous démissionné.

Se sont présentés et ont été élus :

Mrs Gallais – Rioult – Coquelin – Desmoulins – Boudet – Ondet – Piedfort – Salmon et Mme Bertois.

Les démissionnaires sont réelus.

8 juillet 1992 CA

Mr Gallais est élu président de l’ACDPM.

L’ouverture du gibier d’eau aura lieu le 18 juillet à 12h.

11 janvier 1993 CA

Le président Gallais va solliciter une nouvelle fois l’autorisation de faire une battue.

Le nombre d’adhérents à l’ACDPM est de 2454 soit une baisse de 200 cartes environ.

Notre association devrait être représentée lors de la visite du Ministre de l’Environnement Mme Ségolène Royal le 10 février à Fécamp.

17 avril 1993 CA

Le « rivage propre » a accueilli 400 personnes environ, FR3 y a consacré 5 mn de compte rendu, l’opération a eu un très bon impact.

L’actuelle décharge arrive à saturation.

On a prévu l’achat d’un cheval pour le garde-chasse afin d’économiser la voiture.

Pensons à l’aménagement de nids à cigognes !!

7 septembre 1993 CA

La femme de ménage part en retraite, un pot sera organisé avec remise d’une enveloppe.

L’ACDPM compte 2417 adhérents.

18 janvier 1994 CA

Saturnisme !! 70 gésiers ont été étudiés, seuls 5 gésiers contenaient 1 ou plusieurs plombs (nettement au-dessus de la moyenne nationale)

L’organisation d’une battue aux renards a été demandée au PAH.

Constat de présence d’un cygne sur le marais mais hors territoire ACDPM donc nous sommes incompétents.

10 avril 1994 AG

Remarque de l’emprise sur le terrain par le PAH en vue d’extensions portuaires industrielles.

Les inquiétudes :

                La mise en Réserve Naturelle de la Baie de Seine.

                L’extension du canal maritime (nous sommes en désaccord avec le PAH sur le tracé)

                Le doublement de la route de l’estuaire.

                Le centre d’enfouissement technique (la décharge arrive à saturation)

                THANN et MULHOUSE.

La chasse aux migrateurs est très menacée, en fait la chasse au gibier d’eau est interdite en février et les directives Européennes sont très contraignantes.

12 septembre 1995 CA

L’ACDPM compte cette saison 2419 adhérents.

Un gabion de l’ACDPM posé à l’aval du pont de Normandie va être mis à la disposition des adhérents ne possédant pas d’installation, priorité sera donnée à ceux qui ont assisté à la dernière AG.

21 novembre 1995 CA

Le président Gallais démissionne.

5 décembre 1995 CA

Mr Dominique Desmoulins est élu président de l’ACDPM.

24 mars 1996 AG

Mr Rioult est nommé président d’honneur de l’ACDPM, vote unanime de l’assemblée avec applaudissement.

Réserve Naturelle : ce sera l’unique exemple en Europe de la possibilité de chasser à l’intérieur d’une réserve.

1er cygne ??

/uploads/media/files/historique-acdpm/le-1er-peut-etre.jpg

mat à cigogne

/uploads/media/files/historique-acdpm/objectifs-bloc-230.JPG

chilis

/uploads/media/files/historique-acdpm/chili3.jpg

6 avril 1997 AG

Sarcelles du chili, actuellement aucune interdiction officielle pour son utilisation.

Mise au point d’un nouveau PMA :

                1 chasseur     10 canards

                2 chasseurs   20 canards

                3 chasseurs   25 canards

Unanimité moins 4 abstentions.

14 novembre 1997 CA

Le président Desmoulins annonce qu’un trou dans la trésorerie a été découvert, d’après le trésorier, il serait de l’ordre de 70 000 à 80 000f, une plainte a été déposée et un coffre acheté.

Natura 2000 : une manifestation est prévue à Paris le 14 février 1998.

Départ de 2 cars à 6h pour assurer la sécurité avec l’ANCGE, le reste des cars à 7h du Havre et ainsi de suite pour les lieux de rdv à Paris

29 mars 1998 AG

Le président Desmoulins rappelle le succès de la manifestation du 14 février 1998 à Paris qui a rassemblé plus de 200 000 personnes et plus particulièrement les adhérents ACDPM qui ont rempli 50 cars.

Vote à l’unanimité pour la gratuité de la carte ACDPM aux jeunes permis la 1er année.

Vote à l’unanimité pour un PMA bécassines de 10 oiseaux prélevés par jour.

A la fin de cette AG nous apprenons par la voix de Mr Souffet le décès de Mr le Conte de Vallicourt président d’honneur de l’ANCGE.

PARIS

/uploads/media/files/historique-acdpm/porte-clefs-ancge-001.jpg

Vote dissolution ACDPM

/uploads/media/files/historique-acdpm/1-001.jpg

5 juillet 1998

AG extraordinaire sur convocation du président Desmoulins, environ 1000 personnes sont présentes.

Explications sur les intentions du Préfet qui veut donner la gestion de la Réserve Naturelle aux écolos.

Une demande de vote de principe de dissolution de l’ACDPM si le Préfet maintient sa décision.

Vote à main levée, 90 % des présents sont pour la dissolution.

11 avril 1999 AG

Le Préfet n’a pas tenu parole et a donné la gestion du marais à la MDE (Maison De l’Estuaire)

Les commissaires aux comptes ne constatent aucune anomalie sauf que la secrétaire intérimaire à dérobé 77 000f.

26 mars 2000 AG

Sur proposition du président Desmoulins, un directeur est embauché à mi-temps, la candidature de Mr Ondet est retenue.

22 juillet 2000

Réunion ce jour au pont de Normandie.

Ouverture officielle du gibier d’eau le 10 aout, le bureau ne chassera pas avant, mais pour les adhérents, chacun prend ses responsabilités.

Réunion à la Sous-Préfecture, Mr Donadio garde national est chargé de faire respecter la loi.

7 septembre 2000

Les adhérents ont chassés avant le 10 août, à ce jour aucun PV n’a été adressé.

Tous les gabions doivent être déclarés à la Préfecture avant le 31 décembre 2000.

L’ACDPM perd encore 250 cartes, il reste 2100 adhérents.

13 février 2003 CA

Suite à l’hospitalisation du président Desmoulins, il est décidé par le CA d’élire un président par intérim, Mr Devillers candidat est élu à l’unanimité des 8 membres du CA.

Les 2 gabions (Mr Deschamps et PAR) replacés par l’ACDPM à l’amont du pont de Normandie sur d’anciennes mares occupées par des cahuttes ont été mis sous scellés sur décision du juge

9 mars 2003 AG

Après demande d’approbation à l’assistance, l’unanimité est faite dans la salle ; Mr Devillers est confirmé au poste de président par intérim de l’ACDPM.

Le mandat par intérim prendra fin à réception de l’intention écrite du président Desmoulins.

L’acdpm compte environ 2000 adhérents.

Arrivée surprise du président Desmoulins très applaudi, prenant la parole il demande à tous de rester souder, de lutter pour garder nos territoires de chasse.

Il précise également qu’il prendra toutes les mesures nécessaires pour punir les intervenants hors la loi (chasse avec picouli- chasse dans la réserve- etc...)

La parole est donnée à Mr Lebas président de la Maison De L’Estuaire qui a été invité à l’AG.

Mr Bultel député CPNT Européen se félicite du rapprochement avec la MDE et espère qu’avec le nouveau gouvernement les relations seront plus faciles.

En ce qui concerne les dates de chasse, il pense qu’il faudra passer par des PMA pour récupérer l’ouverture en août et la fermeture en février.

 

Mars 2003

1er nuit de la sauvagine, bien passée, environ 25 gabions occupés, beaucoup de canards de vus.

 

12 juin 2003 CA

Lecture est faite de la lettre de démission du président Desmoulins, mais il reste membre du CA.

Mr Devillers est confirmé à l’unanimité au poste de président de l’ACDPM.

Les récepteurs pour écouter les appelants sont interdits par la loi dans les installations.

Le gabion Aval de l’ACDPM est vendu 150 000 francs

 

23 octobre 2003 CA

Le président signale que 370 ha devraient être mis en réserve entre les 2 épis (st Vigor et Sandouville ) Après réunions avec le préfet, le projet a été annulé.

Le président demande au bureau d’être adhérent à la MDE.

 

29 janvier 2004 CA

La 2me nuit de la sauvagine aura lieu le 13 mars 2004.

Dates de fermetures au gibier d’eau :

                31 janvier 2004 : tous les canards de surface

                08 février 2004 : les oies à poste fixe

                08 février 2004 : tous les limicoles à poste fixe, sauf la bécassine qui peut être chassée à la botte.

Les 2 gabions sous scellés à l’amont du pont de Normandie ont été enlevés.

 

28 mars 2004 AG

Il est demandé 10 propriétaires de gabions volontaires afin de tester des cartouches de substitution à prendre au siège de l’association.

L’éjointage et le baguage des appelants seront obligatoires à partir de la saison 2004, toutefois un moratoire de 5 ans devrait être instauré.

Mme Coquelin responsable de « la chasse au féminin » souligne qu’elle compte environ 40 adhérentes en Seine Maritime.

La chasse au féminin

/uploads/media/files/historique-acdpm/1-001-2.jpg

battue

/uploads/media/files/historique-acdpm/vestu-10-01-09-007.jpg

11 avril 2004 CA

Une réunion a lieu concernant les sangliers (ACDPM-PAR-PAH-FDC-MDE-DDA-DIREN)

Suite à l’AG du 28 mars 2004, il est procédé à la formation du nouveau bureau, Mr Devillers ne se représentant pas, il n’y a aucun candidat au poste de président de l’ACDPM.

 

22 avril 2004 CA

Mr Dial candidat est élu par 9 voix comme nouveau président de l’ACDPM.

La mairie de Gonfreville l’Orcher a offert des coupes vent imprimés pour le rivage propre.

Le PAH va faire effectuer le méandrement de « la grande crique » les dépôts de vase se feront à l’ouest de l’épi de Sandouville et menacent 2 installations.

 

8 juillet 2004 CA

Ouverture houleuse du conseil d’administration, un délégué (Mr Berne) veut connaitre la position de l’ACDPM quant aux dates d’ouverture au gibier d’eau.

Le bureau respectera la loi, le débat tourne court, le délégué claque la porte.

Lecture est faite d’un courrier d’un adhérent qui proteste contre la perte de 2 tours de chasse à cause des battues de sangliers gérées par Mr Desmoulins, celui-ci justifie l’interdiction de la chasse durant ces 2 jours pour des raisons de sécurité.

Le président Dial demande au CA de voter la délégation de la responsabilité du personnel vers le directeur Mr Ondet, vote oui à la majorité.

 

14 décembre 2004 CA

Battue aux sangliers du 12 décembre, le nombre d’inscrit étant supérieur au nombre de place, un tirage au sort aura lieu.

 

31 mars 2005 CA

A 19h30, intrusion pendant le CA dans le bureau d’une vingtaine d’adhérents « s’invitant » au Conseil d’Administration et demandant la parole.

Celle-ci est prise par Mr Charles Santerne qui demande la démission de : Mrs Tocqueville-Desmoulins-Chock-Devillers et de Mme Bertois.

Les choses s’enveniment quelque peu et des démissions se font.

Le président Dial décide de démissionner également après avoir licencié (à sa demande) le directeur Mr Ondet.

 

8 avril 2005 CA

Mr Poupard demande la cooptation des personnes suivantes aux postes d’administrateurs :

Mrs Santerne-Berne-Besse-Kernivinen-Dété-Cooptation accepté à l’unanimité.

 

10 avril 2005 AG

L’ouverture de la séance est houleuse aux vues des élections à venir et des candidats présents sur l’estrade.

Mr Desmoulins annonce sa démission du CA de l’ACDPM pour raison de santé.

L’assemblée rejette la demande de Mr Poupard de coopter les nouveaux administrateurs.

Les élections auront lieues lors d’une Assemblée Générale extraordinaire.

 

12 avril 2005 Ca

Constitution du bureau intérimaire suite à l’AG du 10 avril et en attente AG extraordinaire.

Est élu président intérimaire Mr Santerne.

 

18 avril 2005 AG extraordinaire

Demande est faite à l’assemblée si elle accepte les pouvoirs, rejeté à la majorité.

Les candidats se présentent et le vote a lieu.

Sont élus après deux dépouillements : Mrs Santerne-Berne-Dété-Couturier-Besse-Kernivinen.

Un vibrant hommage est rendu à Mr Desmoulins pour son action durant ces années au sein du bureau de l’ACDPM.

 

2 avril 2006 AG

Après la mise en place d’un sens interdit sur la route de l’estuaire (aval-amont) un de nos adhérents a été verbalisé, il faut donc avoir sa carte ACDPM sur soit en cas de contrôle.

L’ACDPM devient un modèle copié dans son combat face aux incessants problèmes.

Dates de chasse 1 septembre au 31 janvier, c’est inacceptable.

3 installations de l’Aval sont en danger à cause de la bande de 500 mètres de tranquillité à l’ouest du reposoir de la dune demandé en mesure compensatoire à port 2000

Grippe aviaire, les chasseurs montrés du doigt.

Interdiction de mettre nos appelants sur l’eau et mesures de confinement dans nos parcs.

Concernant la manif de Rouen, le président condamne les débordements et déplore l’annulation de celle d’Amiens par la préfecture.

 

18 mars 2007 AG

Annonce est faite de la vente du gabion amont de l’ACDPM au prix de 24 000 euros.

La formule de parrainage pour les nouveaux adhérents ou le retour des anciens est adoptée.

Il est important de prendre l’assurance chasse avec l’ACDPM car l’assurance commissionne l’association.

Un point est fait sur les battues sangliers que l’ACDPM a obtenue.

 

30 mars 2008 AG

Belle ouverture au mois d’août.

Grande satisfaction cette année, pas de perte d’adhérents.

Le bilan parrainage est satisfaisant car positif.

Mobilisation de février, 50 à 60 installations occupées pour faire de l’observation.

Proposition de la gratuité des cartes pour nos anciens à partir de 80 ans. Adopté à l’unanimité.

 

29 mars 2009 AG

Les 3 gabions de l’aval seront indemnisés et 2 replacés.

Condamnation par la Fédération Nationale de la Chasse pour les dégradations de Valencienne, (8 cars de l’ACDPM)

Nouvelles cartes pour les jeunes permis : 45 euros la carte pendant 2 ans. Adopté.

 

22 avril 2010 CA

Mr Berne est élu nouveau président de l’ACDPM.

 

 

 

Cage à appelants

/uploads/media/files/historique-acdpm/photo29-1.jpg

11 AVRIL 2010 AG

L’ACDPM compte 100 cartes d’adhérents supplémentaires.

Les 2 gabions de l’aval ont été replacés comme prévu.

Le président regrette que l’ONCFS ait signé une convention avec la LPO.

Il faut suivre avec attention le projet d’agrandissement du grand canal.

Les cartes côtières deviennent caduques.

L’ACDPM décide que les cages à appelants ne seront pas placées à plus de 30 mètres de la mare.

Mr Sautreuil garde-chasse de l’ACDPM est maintenant en retraite, cependant il a accepté de signer un contrat à mi-temps.

17 avril 2011 AG

Il est constaté un manque de motivation aux manifestations de février.

Un arrêté préfectoral a été signé sur l’interdiction de circuler sur la route du marais du 11 février au 11 mars.

Démissions de 2 administrateurs en pleine assemblée.

 

29 février 2012 CA

Mr Hauville comptable constate que malgré une érosion des adhérents le bilan positif de l’année 2010/2011 est l’un des meilleurs, sinon le meilleur résultat de ces 10 dernières années.

Le CA vote par 6 voix pour et 1 voix contre pour la suppression des cages à appelants (trop de problèmes de voisinage) cette décision sera proposée à l’assemblée.

Le directeur « de TERRE & EAU » membre de l’ACDPM a proposé de sponsoriser le rivage propre.

La société RICARD propose de sponsoriser le verre de l’amitié qui clôture l’Assemblée Générale.

Pour rivage propre, il est décidé que seules les personnes présentes lors du tirage de la tombola se verront remettre le lot qu’elles auraient gagné.

 

15 avril 2012 AG

Un nouveau projet (Emmerode) Mise en place de digues et de criques afin d’inonder les herbeux à travers la route de l’estuaire.

Sauver nos gabions Aval était la priorité de l’année 2011, pour cette raison nous nous sommes abstenus de chasser en février après le 10.

Picouli, ce fléau, tout concessionnaire pris en infraction se verra destitué de son installation qui sera tirée au sort.

Cages à appelants, après beaucoup de débats, la suppression est votée par la majorité

 

7 avril 2013 AG

Rapport moral du président : Nous travaillons beaucoup pour défendre les gabions de l’Aval, nous avons fait des propositions soutenues par nos députés. Nous n’irons pas au-delà de nos propositions faites au sous-préfet.

Suppression de 2 gabions Aval et 822 ha de territoires

Un troisième gabion demandé par les APN sera ajouté par le sous-préfet.

L’ACDPM va financer 1 balise oies.

 

6 avril 2014 AG

Rapport moral du président Berne :

Encore cette saison, beaucoup de travail et de réunions, de négociations afin de sauvegarder nos gabions de l’Aval.

Oui ! Nous en avons perdu 3, mais n’oublions pas que nos opposants voulaient tout l’Aval et que nous en avons sauvé 22.

Il nous faut aussi faire valider les territoires que nous avons cédés sous peine d’être encore menacé.

Si le nouveau plan de gestion mis en place le 5 juillet 2013 est attaqué par les écologistes, se sera encore un combat à mener.

Nous avons l’engagement du GPMH pour le paiement des trois gabions qui sont Désactivés.

Comme je l’avais annoncé, je ne me représenterais pas comme président, j’ai encore deux années de mandat et j’aiderais les jeunes qui s’investissent ainsi que le nouveau président.

Suite à un courrier d’un adhérent qui en faisait la demande un nouveau vote pour l’interdiction des cages à appelants à l’extérieur de la mare a lieu.

                Pour                    292

                Contre                 173

                Nuls                     009

L’interdiction est votée par une majorité.

 

16 avril 2014 CA

Mr Santerne est élu et devient le nouveau président de l’ACDPM.

L’ACDPM compte à cette date 1936 adhérents.

Gabions AVAL

/uploads/media/files/historique-acdpm/dsc-0065-gf.jpg
/uploads/media/files/historique-acdpm/vallee20de20seine-pont20de20normandie-2-1.jpg

Copyright © 2014. Tous droits réservés. - Mentions légales - Créé et hébergé par iloWeb.com

Haut